pdp.preview.ar-cta.header
Prévisualisez cette œuvre sur votre mur
Scannez-moi pour visualiser cette œuvre sur vos murs ! (sur iPhone uniquement)

Pointez l'iPhone vers le mur souhaité (à environ 3 mètres) et appuyez sur Démarrer.

Barcelona, Donnerstag VII

Sizes:
40 x 95
70 x 165
Execution/framing
Contrecollage sous verre acrylique
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 40 x 95 cm (Dimensions extérieures) avec verre acrylique brillant, érable canadien brun, 40,8 x 95,8 cm (Dimensions extérieures) Sur papier premium (brillant) non monté ou encadré. Expédié roulé.
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 40 x 95 cm (Dimensions extérieures)
Execution/framing
Contrecollage sous verre acrylique
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 70 x 165 cm (Dimensions extérieures) Largeur de profil 20 mm avec verre acrylique brillant , érable canadien brun, 74 x 169 cm (Dimensions extérieures) Sur papier premium (brillant) non monté ou encadré. Expédié roulé.
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 70 x 165 cm (Dimensions extérieures)
Barcelona, Donnerstag VII
2010 / 2010 / RGE33 Créé en 2010 / Publié dans 2010 / Non. RGE33 RGE33
page.detail.shipment.estimation.sale-item
TVA incluse plus CHF 19,90 de frais d'envoi

PRÊT À ACCROCHER

Toutes les œuvres d'art LUMAS peuvent être accrochées très facilement après le déballage.

EMBALLÉ EN TOUTE SÉCURITÉ

Les emballages des usines LUMAS répondent toujours aux normes les plus strictes, afin de garantir que tout arrive chez toi en aussi bon état qu'il a été expédié.

SOUTIENT LES ARTISTES

Avec chacun de tes achats LUMAS, l'artiste reçoit une commission équitable.

14 JOURS DE DROIT DE RETOUR

Retour facile sous 14 jours pour s'assurer que vous êtes satisfait de chaque achat.



Comment un chemin détermine-t-il la direction que l’on doit prendre? Puis-je reconnaître dans la structure d’un groupe, les liens entre les individus ? Comment pénétrer dans le monde des associations d’idées ? Comment obtenir…
Visiter la page de l'artiste
INFORMATIONS SUR LE BAGROUND
Comment un chemin détermine-t-il la direction que l’on doit prendre? Puis-je reconnaître dans la structure d’un groupe, les liens entre les individus ? Comment pénétrer dans le monde des associations d’idées ? Comment obtenir des images « complètes » en dépit de l’abstraction des détails résultant de l'extrême surexposition, voire de la disparition d'indications de lieu et d'informations sociales ? Les photographies de l'artiste berlinoise Ricoh Gerbl nous offre des ses villes lumineuses, quelques constellations et situations extraites de la série « Du lundi au dimanche », vues minimalistes dans lesquelles elle semble peindre « la lumière en soit » avec un langage de signes visuels restreint au strict minimum.

Couples, passants

Un premier regard sur les derniers travaux de Ricoh Gerbl élucide le titre. Elle décrit ce qu'il y a à voir. Mais la vue et la vision sont deux notions bien différentes. De façon simplifiée, la différence se trouve entre l'acte de la perception et le souvenir de cet acte. La vision est déjà enregistrée dans notre mémoire sous forme d'image. En même temps, cette image n'est pas considérée comme le souvenir de la perception. Dans les images de Ricoh Gerbl, les choses se passent autrement. Face au spectateur, la représentation semble se dissoudre dans l'image comme s'il s'agissait effectivement d'un souvenir. Cependant, le souvenir peut bifurquer dans deux directions : vers la dissolution ou la construction. Nous nous souvenons des choses parce que nous le voulons bien. Ce côté ambivalent de la perception se retrouve également dans les photos de Ricoh Gerbl. En effet, ce que nous voyons de ces images surgit de leur surface. Ce qui n'est pas immédiatement visible mais reconnaissable peut être nommé par le langage. Ainsi ces traits fins posés sur la rue ne le sont pas en réalité. Ce sont les ombres d'un grillage. Des couples y sont assis ce qui nous permet de le situer dans son contexte. S’il y a dissolution, il y a aussi construction. Celle-ci peut émerger à la surface de l’image pour contrecarrer la dissolution. D’un autre côté cette construction naît aussi dans le regard du spectateur. Il ne perçoit pas la réalité d'un regard vide et neutre mais transfère sa vision ancienne dans la nouvelle. Chaque vision est aussi une reconnaissance. Cette reconnaissance est explicitée dans le titre. C'est une citation de la pièce de théâtre de Botho Strauss et les photographies de Ricoh Gerbl rappellent les décors réalisés pour la pièce de Botho Strauss à la Schaubühne de Berlin. Ricoh Gerbl accompagne ses photographies de courts textes. « Accepte la vision comme arrière-plan, comme décor de scène, ... » Le texte et les photos d’abord indépendant l'un de l'autre finissent par s’accorder: retenir ou fuir. Au coeur des textes de la Schaubühne, tout est possible. Tout comme dans les images de Ricoh Gerbl : apparition et dissolution.

Thomas Wulffen
BIOGRAPHIE
von hundert, 02-2008, Gespräch mit Ricoh Gerbl von Barbara Buchmaier
Eikon #54, “Photographs for a Project by Eve Sussman,” 2007
Art in America, “Photographs for a Project by Eve Sussman,” 2007
Flash Art, Vol XXXIX No. 246, “Photographs for a Project by Eve Sussman,” 2006

Camera Austria, Issue 74, 2001
Camera Austria, Issue 64, 19
VITA
1990-1997Werkverträge für Photographie, Berliner Senat, soziale Künstlerförderung
1993Arbeitstipendium für Literatur, Berliner Senat, Künstlerinnenprogramm
1996Arbeitsstipendium für bildende Kunst, Berliner Senat
2004Aufenthaltsstipendium für Literatur, Salzwedel
lebt und arbeitet in Berlin
Expositions
 
2021Lesungsverlosungsaktion, Lobe Block Terrrassenhaus, Berlin, Germany 
2019It’s Your Turn, Zentrum für aktuelle Kunst, Zitadelle Spandau, Berlin, Germany
2008Thank you for judging, Berlin Museum of Medical History at the Charité, Berlin, Germany
2007Mittwoch, Visite ma tante, Berlin, Germany
2004The Mother and Apartmentgrafting, Smack Mellon, New York City, United States

Expressgrafting, in four apartments, New York City, United States

2000Kimmst amoi wieda zu mia, Künstlerhaus Bethanien, Berlin, Germany
1999Die Wohnungspfropfungen, in eight apartments, Berlin, Germany
1998Die Wohnungspropfungen, in four apartments, Berlin, Germany
1997Verharren in Zwischenstopps, Annelies Diltschev, Berlin, Germany
1986Ich muss mich nur noch fertig machen, dann bin ich fertig, Die der Art guten
Freunde, Berlin, Germany

2022Die Auswilderung wird verschoben, Projektraum Verein der Berliner Künstlerinnen 1867, Berlin, Germany
2021RaumSchau, Goldwerk Gallery, Rostock, Germany
2020POP UP SHOW, Haus Kunst Mitte, Berlin, Germany
2017Fortsetzung jetzt, 150 Jahre Verein der Berliner Künstlerinnen, Projektraum Alte Feuerwache, Berlin, Germany 
2013Ausstellung zum Marianne Werfekin-Preis, Pankow Gallery, Berlin and Spinnerei, Leipzig, Germany
2008Existence in a Letter, Cluster, Berlin, Germany
2006

von der Angst, Kunstverein Tiergarten, Berlin, Germany

Inselglück, Galerie Nord, Berlin, Germany

2005ZBO – Subduktive Massnahmen - 1500 Jahre Sonderschutz für 50 Kunstwerke, Zentraler Bergungsort Oberried / Breisgau, Bundeskunsthalle Bonn, Bonn, Germany

Goldenes Zeitalter, Galerie Nord, Berlin, Germany

2002Gehag Forum, Berlin, Germany
2001Familienbild, neue Gesellschaft für bildende Kunst, Berlin, Germany

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.