pdp.preview.ar-cta.header
Prévisualisez cette œuvre sur votre mur
Scannez-moi pour visualiser cette œuvre sur vos murs ! (sur iPhone uniquement)

Pointez l'iPhone vers le mur souhaité (à environ 3 mètres) et appuyez sur Démarrer.

Garten

Sizes:
110 x 166
Execution/framing
Contrecollage sous verre acrylique
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 110 x 166 cm (Dimensions extérieures) Sur papier premium (brillant) non monté ou encadré. Expédié roulé.
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 110 x 166 cm (Dimensions extérieures)
2006 / 2010 / JLI04 Créé en 2006 / Publié dans 2010 / Non. JLI04 JLI04
page.detail.shipment.estimation.sale-item
TVA incluse plus CHF 39 de frais d'envoi

PRÊT À ACCROCHER

Toutes les œuvres d'art LUMAS peuvent être accrochées très facilement après le déballage.

EMBALLÉ EN TOUTE SÉCURITÉ

Les emballages des usines LUMAS répondent toujours aux normes les plus strictes, afin de garantir que tout arrive chez toi en aussi bon état qu'il a été expédié.

SOUTIENT LES ARTISTES

Avec chacun de tes achats LUMAS, l'artiste reçoit une commission équitable.

14 JOURS DE DROIT DE RETOUR

Retour facile sous 14 jours pour s'assurer que vous êtes satisfait de chaque achat.



Peut-on pénétrer dans ces lieux? S’agit-il d’espaces réels, repérables, ou bien d’une spatialité purement imaginaire? L’auteur de ces images, le peintre Judith Lindner, laisse le soin à l’observateur de répondre…
Visiter la page de l'artiste
INFORMATIONS SUR LE BAGROUND
Peut-on pénétrer dans ces lieux? S’agit-il d’espaces réels, repérables, ou bien d’une spatialité purement imaginaire?

L’auteur de ces images, le peintre Judith Lindner, laisse le soin à l’observateur de répondre lui-même, du moins partiellement, à ces questions. C’est à lui de décider de ce qui relève de la réalité et de ce qui relève de la fiction.

Mais il est vain, en définitive, de vouloir tracer une ligne trop précise entre les deux possibilités. Le peintre part en effet d’une situation concrète, d’un motif puisé dans une topographie urbaine ou paysagère qui la fascine. Elle emporte ce motif dans son atelier (sous la forme d’une photo ou d’un dessin) afin de lui conférer une autre dimension optique sur la toile. Au cours d’un processus qui peut durer plusieurs mois, l’artiste se détache de plus en plus du motif initial. Il arrive que la toile achevée n’ait plus grand-chose de commun avec la situation concrète initiale. Lors du travail sur la toile, les perspectives et les points de fuite ne cessent de changer et de se déplacer. De même, le coloris est l’objet de révisions constantes. Partie de la peinture acrylique, qui lui permettait de donner des allures d’affiche à sa nouvelle interprétation de l’espace, Lindner se sent à présent plus inspirée par la peinture à l’huile. Délayant elle-même ses couleurs, l’artiste attache une grande importance à la consistance de ses touches. A la manière des anciens maîtres, elle « glace » ses tableaux (d’un à deux mètres d’envergure) un grand nombre de fois, leur donnant ainsi un aspect transparent plutôt que pâteux.

Cette palette de couleurs chaudes, rouge, rose et orange, est caractéristique de la peinture de Judith Lindner. Les diverses tonalités de bleu et de turquoise apportent un contraste intéressant. L’association du noir joue aussi un rôle fondamental dans la composition, il structure et équilibre toutes les images. Les couleurs voyantes et éclatantes, qui agissent comme un filtre apposé aux mondes spatiaux artificiels, provoquent une rupture avec la réalité quotidienne.

L’ambivalence suggérée des références spatiales concrètes fait partie du concept de l’œuvre. Emancipée de la contrainte de coller au schéma réel initial, la démarche picturale ouvre d’importantes marges de liberté pour l’interprétation du résultat final.

L’artiste souhaite ici élaborer une nouvelle réalité picturale à partir d’un collage de motifs hétéroclites remodelés au cours du processus créatif par le choix des couleurs et le déplacement des perspectives. Cette volonté provient d’une seule et même intention artistique : construire, grâce aux atouts de la peinture, des espaces et des illusions spatiales qui interpellent notre curiosité.

VITA
1971Naissance à Erfurt
1998-2003Etudes à l’Académie des beaux-arts de Karlsruhe, sous la direction du professeur Ernst Caramelle
Bourse Erasmus pour Lisbonne, Portugal
2003-2004Assistante du professeur Ernst Caramelle
Vit et travaille à Karlsruhe

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.