pdp.preview.ar-cta.header
Prévisualisez cette œuvre sur votre mur
Scannez-moi pour visualiser cette œuvre sur vos murs ! (sur iPhone uniquement)

Pointez l'iPhone vers le mur souhaité (à environ 3 mètres) et appuyez sur Démarrer.

Maggie Gyllenhaal

Sizes:
47 x 60
78,4 x 100
Execution/framing
Contrecollage sous verre acrylique
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 47 x 60 cm (Dimensions extérieures) Sur papier premium (brillant) non monté ou encadré. Expédié roulé.
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 47 x 60 cm (Dimensions extérieures)
Execution/framing
Contrecollage sous verre acrylique
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 78,4 x 100 cm (Dimensions extérieures) Sur papier premium (brillant) non monté ou encadré. Expédié roulé.
épaisseur 2 mm brillant, sans cadre, 78,4 x 100 cm (Dimensions extérieures)
2003 / 2009 / AUG12 Créé en 2003 / Publié dans 2009 / Non. AUG12 AUG12
page.detail.shipment.estimation.sale-item
TVA incluse plus CHF 12,90 de frais d'envoi

PRÊT À ACCROCHER

Toutes les œuvres d'art LUMAS peuvent être accrochées très facilement après le déballage.

EMBALLÉ EN TOUTE SÉCURITÉ

Les emballages des usines LUMAS répondent toujours aux normes les plus strictes, afin de garantir que tout arrive chez toi en aussi bon état qu'il a été expédié.

SOUTIENT LES ARTISTES

Avec chacun de tes achats LUMAS, l'artiste reçoit une commission équitable.

14 JOURS DE DROIT DE RETOUR

Retour facile sous 14 jours pour s'assurer que vous êtes satisfait de chaque achat.



La photographe Danielle Levitt, originaire de Los Angeles, a reçu à l’âge de dix ans son premier appareil photo Kodak de la part de sa tante. Une amie fut son premier modèle, et les vêtements utilisés pour les séances de Shooting…
Visiter la page de l'artiste
INFORMATIONS SUR LE BAGROUND
La photographe Danielle Levitt, originaire de Los Angeles, a reçu à l’âge de dix ans son premier appareil photo Kodak de la part de sa tante. Une amie fut son premier modèle, et les vêtements utilisés pour les séances de Shooting provenaient très prosaïquement d’une collecte de vieux vêtements. Au sujet de cet événement, Levitt raconte qu’elle n’a fait que suivre son instinct.



En 1993, elle s’installe à New York et y travaille au New York Post, pour lequel elle rédige une chronique sur le style urbain, la mode, et l’atmosphère de la fin des années 90. Dans cette ville, elle découvre les milieux de la mode et parvient progressivement à faire défiler les célébrités devant son objectif.



Depuis des années, elle fait le portrait des musiciens, des acteurs et autres vedettes du showbiz, pour Nylon, Interview, GQ, NY Times Magazine et Rolling Stone. Elle est la chroniqueuse de la culture pop - elle a une haute idée de ce qu’est le style et aborde de manière tout à fait personnelle les individus qu’elle photographie. Le travail avec des mannequins lui convient moins, car elle s’attache à toujours faire ressortir ce que, sous la surface, ces célébrités cachent d’authentique. Cela implique parfois un effort supplémentaire, étant donné que la plupart de ces vedettes ne souhaitent pas immédiatement trop révéler sur eux-mêmes. Pourtant la joie de vivre de Danielle Levitt est contagieuse et convainc les stars les plus réticentes.


Daniela Perak
VITA
- Depuis 1993 : photographe indépendante

- vit et travaille à New York

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.