Basketball de Akos Major
Akos Major

Basketball

2011 / 2012
Édition limitée, Tirage: 100, Signée
Édition limitée, Tirage: 100, Signée
60 x 90
110 x 165
Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm brillant, Sans cadre, 60 x 90 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm brillant, Sans cadre, 110 x 165 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

CHF 749,00
TVA incluse plus CHF 29 de frais d'envoi | N° d'œuvre : AMJ08
Informations de fond sur Akos Major
Introductions
Akos Major

Le premier regard du matin se dirige souvent vers le temps qu'il fait. Si le ciel est couvert, le photographe hongrois Akos Major prend son appareil photo et sort de chez lui. Si le soleil brille, son appareil photo reste au calme. En photographie, il apprécie les tonalités sans ombre, unies et monochromes. Il a déjà découvert son sujet et ne laisse pas de place au hasard. L’effet méditatif, qui est émis par ses temps longs d’exposition, prépare le chemin de la conquête exquise d’un sujet. Il cherche préférablement des lieux réservés aux hommes qui, au moment de la photo, semblent en être exclus. Une station balnéaire en basse saison avec une rangée de pédalos se chevauchant sur un ponton isolé. L’atmosphère semble surréelle. Le choix conscient du cadrage place les bateaux dans une distanciation volontaire. Comme s’ils avaient repris leur droit sur le lac et s’étaient retirés au loin sur l’eau. Une autre photo montre un groupe de trois paniers de basket symétriquement placés. Eux aussi se dressent dans le vide pictural du gris du lac. La composition cerne la scène aussi bien de façon formelle et esthétique qu’elle rend littéralement palpable le temps figé des motifs. Comme des aimants temporels, les pédalos et les paniers de jeu se vêtent de leur propre temporalité et de leur propre présence, absente les jours normaux de baignade. Même une simple passerelle conduit de cette manière directement vers l’infini, comme si l’on pouvait depuis celle-ci explorer l’éternité.

Stephan Reisner
Curriculum vitæ
1974Naissance à Gyöngyös, Hongrie
Diplômé de la Moholy-Nagy University of Arts and Design (MOME) de Budapest, Hongrie
Travaille 10 ans durant comme directeur artistique en chef dans un agence de publicité à Budapest, Hongrie
Travaille comme designer
Vit à Vienne, Autriche